downloadpagenav-gridpagenav-nextpagenav-prevsearchsharesocial-facebooksocial-googlesocial-instagramsocial-linkedinsocial-periscopesocial-pinterestsocial-twittersocial-youtube

Antonio Citterio

Architecte et designer, il ouvre son studio en 1972. Dans le domaine du design industriel, Antonio Citterio collabore actuellement avec des entreprises italiennes et étrangères telles qu'Ansorg, Arclinea, Axor-Hansgrohe, B&B Italia, Flexform, Flos, Hermès, Iittala, Kartell, Maxalto, Sanitec (Geberit Group), Technogym et Vitra. En 1987 et en 1994, il s'est vu décerné le Compasso d’Oro-ADI. En 2000, il s'associe à Patricia Viel pour fonder une société de design active dans le monde entier, qui développe des projets d'architecture et de design intérieur.

Antonio Citterio

Outre la rénovation de l'espace cuisine, un autre objectif stratégique d'Arclinea est de faire en sorte que tout nouveau produit puisse s'intégrer avec les autres, selon un concept original de système. C'est ainsi que la collaboration avec Antonio Citterio a donné le jour à la cuisine professionnelle (avec Italia, dès 1988, et Artusi en 1997), l’espace convivial qui va au-delà de la traditionnelle salle à manger (Convivium, 2002), plus tard associé au prestige d'un monolithe matiériste (Lignum et Lapis, 2008), jusqu'à une nouvelle idée d'espace convivial flexible, avec Spatia (2010) et Principia (2016/8). Toutes ces innovations suivent et anticipent l'évolution des espaces à cuisiner, mais c'est toujours au service d'un projet ouvert au changement, avec lequel Arclinea veut perpétuer la grande tradition italienne, mais en la revisitant grâce à une application d'un design enrichi de fonctions, matériaux, formes et espaces du quotidien.

Lire l’entretien

Demander des informations

  • aux activités de profilage

  • à la communication à des tiers à des fins de marketing

En cliquant sur la touche envoyer, je confirme la demande du service indiqué au point a) de la note d’information, le consentement au traitement des données pour les finalités du service et avec les modalités de traitement prévue dans ladite note d’information, y compris l’éventuel traitement dans des États membres de l’UE ou dans des pays non-membres de l’UE.

Top